Adopter à l'étranger : pays ouverts à l'adoption par des Français

Sommaire

Adopter un enfant est plus facile dans certains pays que dans d'autres. En effet, les conditions à remplir pour pouvoir adopter sont plus ou moins exigeantes suivant la région du monde vers laquelle on se tourne.

Bon à savoir : la loi n° 2022-219 du 21 février 2022 interdit les adoptions internationales par démarche individuelle : tous les candidats à l’adoption doivent être accompagnés par un organisme autorisé pour l’adoption (OAA) ou par l’Agence française de l’adoption (AFA) dans leurs démarches d’adoption internationale, y compris dans les cas d’adoptions intrafamiliales. Par ailleurs, la loi instaure un accompagnement d’une durée d’un an, à compter de l’arrivée de l’enfant au foyer des parents adoptifs.

Alors, quels sont les pays les plus ouverts à l'adoption par des couples français ?

Adopter en Chine

Les conditions pour adopter en Chine sont très strictes. Toutefois, chaque année, entre 50 et 100 familles adoptent dans ce pays.

Âge et situation sociale

Pour les enfants venant de Chine, l'adoption ne peut être effectuée que :

  • par un couple marié ; 
  • par une femme célibataire, si celle-ci adopte un enfant aux besoins spécifiques (handicap, maladie, traumatisme, etc).

Pour assurer la stabilité du foyer, le mariage du couple :

  • doit être vieux d'au moins 2 ans pour une première union ;
  • doit être vieux d'au moins 5 ans pour une seconde union.

L'âge des adoptants doit :

  • être compris entre 30 et 50 ans ;
  • peut aller jusqu'à 55 ans si l'enfant a des besoins particuliers.

Situation sanitaire

Pour pouvoir adopter en Chine :

  • Les adoptants ne doivent avoir ni maladie, ni handicap sérieux.
  • Ils doivent avoir satisfait à une série d'enquêtes psychologiques et sociales.

Niveau d'étude et situation financière

Les adoptants doivent être diplômés au moins du baccalauréat. Leur revenu :

  • doit être égal à au moins 10 000 $ pour chaque membre du foyer, hors prestations sociales (allocation logement, allocation chômage, etc.) ;
  • doit avoir des ressources stables pour au moins un des deux membres du couple.

Situation judiciaire et obtention de l'agrément 

Pour pouvoir obtenir le droit d'adopter en Chine, il faut impérativement :

  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • jouir de tous ses droits civiques (droit de vote, droit d'être membre d'un jury, etc.).

Par ailleurs, l'agrément ne doit pas avoir été délivré suite à un recours :

  • gracieux : cela signifie que l'obtention de l'autorisation d'adopter fait suite à une demande de réexamen d'un dossier refusé ; cette demande est adressée à l'autorité administrative qui a pris la décision ;
  • contentieux : cela signifie que l'autorisation résulte d'une procédure auprès du tribunal administratif ;
  • le recours contentieux fait généralement suite à un recours gracieux qui n'a rien donné.

Adopter en République du Congo

Pour adopter au Congo, il est nécessaire:

  • d'être un couple marié depuis au moins 5 ans ;
  • de ne pas avoir plus de 2 enfants en vie.

Par ailleurs, les démarches doivent être effectuées à l'aide d'un organisme agréé autorisé (OAA). Cela signifie :

  • qu'il n'est pas possible de passer directement par l'agence française pour l'adoption (AFA) ;
  • qu'il n'est pas possible de démarrer une procédure tout seul.

Enfin, l'adoption par les célibataires et les homosexuels est interdite.

 

Adopter en Éthiopie

Pour adopter en Éthiopie, il suffit :

  • d'être un couple marié ;
  • que l'un des deux conjoints ait au moins 25 ans révolus.

Par ailleurs :

  • L'enfant adopté doit avoir moins de 18 ans.
  • Ses parents, ou son représentant légal, doivent avoir consenti à l'adoption.

Pour lancer une procédure d'adoption en Éthiopie, vous devez vous tourner vers un organisme agréé autorisé (OAA), comme :

  • Accueil et partage ;
  • Les Amis des Enfants du Monde ;
  • Children of the Sun, etc.

Adopter en Russie

Pour adopter en Russie, il est nécessaire :

  • d'être un couple marié et mixte (l'adoption par des couples homosexuels est interdite) ;
  • que l'un des deux conjoints ait au moins 16 ans de différence avec l'enfant.

Il n'est pas possible d'entamer une procédure individuelle. Pour engager une procédure d'adoption, vous devez vous tourner :

  • vers l'agence française pour l'adoption (AFA) ;
  • vers un organisme agréé adapté (OAA), comme Enfance et Avenir ou De Pauline à Anaëlle.

Adopter au Viêt-Nam

L'adoption au Viêt-Nam est ouverte :

  • aux couples mariés et mixtes (homosexuels refusés) ;
  • aux célibataires.

Par ailleurs :

  • Il est nécessaire que les adoptants aient au moins 20 ans de différence avec l'enfant.
  • Les procédures individuelles de demande d'adoption ne sont pas autorisées.
  • Il est nécessaire de passer par l'AFA (Agence Française pour l'adoption), ou par un organisme agréé autorisé (OAA) :
    • Destinées ;
    • Enfance et Avenir ;
    • Médecins du Monde ;
    • La Providence.

À noter : à ce jour, les procédures de demande d'adoption en Colombie sont suspendues en raison d'un trop grand nombre de dossiers en cours.

En savoir plus sur l'adoption à l'étranger :

  • Pour en savoir plus sur les conditions légales de l'adoption, Consultez notre page Loi adoption.
  • Les démarches pour adopter peuvent être complexes, mieux vaut bien se renseigner. Voir notamment notre page Démarche adoption.
  • Vous souhaitez adopter un enfant majeur ? Il est impératif de respecter certaines conditions, qui ne sont pas les mêmes que celles requises pour l'adoption d'un mineur.
  • Dans certains pays, pour adopter, vous devez impérativement passer par un organisme agréé autorisé (OAA). Pour savoir quelle forme donner à votre demande, reportez-vous à notre modèle de lettre Candidature à un organisme d'adoption.

Ces pros peuvent vous aider